Inauguration du projet LexArt – Words for art : The Rise of a Terminology (1600-1750) (Paris, DFK, 7 juin 2018, 14:30)

Le programme de recherche LexArt étudie le vocabulaire artistique tel qu’il s’élabore au XVIIe siècle, se diffuse au Nord des Alpes et se transforme au début du XVIIIe siècle en relation avec les pratiques artistiques.
Le but du projet LexArt est de proposer un instrument de travail nouveau à la fois réflexif et documentaire, conçu en trois volets :

  • Un volume théorique qui aborde les questions méthodologiques, thématiques et/ou transverses
  • Un dictionnaire de termes et de notions de peinture à l’époque moderne
  • Une base de données qui rassemble l’ensemble des citations et définitions relatives à 1200 termes dans chaque langue.

Cette présentation sera l’occasion de dévoiler le fonctionnement de la base de données et son intérêt pour ce qui concerne la théorie de l’art nordique.

Le projet LexArt est financé par l’Union Européenne dans le cadre du “Seventh Framework Program” et a réuni une équipe d’une dizaine de jeunes chercheurs européens soutenus par un comité scientifique international.

Intervenants

  • Michèle-Caroline Heck (professeur à l’université de Montpellier, porteur du projet)
  • Marije Osnabrugge (Postdoctoral Research Fellow, Université de Genève)
  • Aude Prigot (Chargée de recherche, Fondation Custodia)
  • Léonard Pouy (Ater, Université d’Aix-Marseille)

___

Informations pratiques

7 juin 2018 – 14h30

Centre allemand d’histoire de l’art – Hôtel Lully
45, rue des Petits Champs
F-75001 Paris

entrée libre