Le Prix XVIIe siècle 2018 de la Société d’Etude du XVIIe siècle attribué au Dictionnaire des Pays Bas au Siècle d’Or

Le Prix XVIIe siècle 2018 de la Société d’Etude du XVIIe siècle a été attribué le 28 juin 2019 au Dictionnaire des Pays Bas au Siècle d’Or dirigé par Catherine Secrétan et Willem Frijhoff, Paris, CNRS Editions, 2018.

Le Prix sera remis aux auteurs le samedi 5 octobre 2019 à 14h à la Bibliothèque de l’Histoire du Protestantisme, 54 Rue des Saints-Pères, 75007 Paris.

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur :
Le « Siècle d’or » (XVIIe siècle) des Provinces-Unies fut une réalité reconnue dès l’époque, tant par les Néerlandais eux-mêmes que par les innombrables étrangers, voyageurs, commerçants ou réfugiés, qui affluèrent de toutes parts. Phare de l’espace européen de leur temps, les Pays-Bas se sont illustrés par des innovations dans les domaines les plus variés : politique avec leur système républicain, technique avec les poldérisations, économique avec leurs établissements bancaires, artistique avec des peintres d’exception, religieux avec une gestion des cultes marquée par un impératif de tolérance alors exceptionnel en Occident.
C’est ce pays en effervescence que nous présente ce dictionnaire à travers 450 notices dues à plus de 100 spécialistes, couvrant tous les domaines de la vie : de la traite des esclaves à l’interprétation de l’Écriture sainte, du commerce avec les colonies à la peinture à l’huile, des guerres de Hollande à la production du fromage, du patinage aux Lumières radicales. Philosophes, artistes, personnages historiques, familles de notables complètent cette présentation du pays. L’eau, enfin, que ce soit celle de la mer ou celle des fleuves, occupe une place spécifique : des inondations à la construction navale, des écluses aux canaux, et à la cartographie. Une incursion vivante dans l’histoire du XVIIe siècle.

Depuis 1984, la Société d’Etude du XVIIe siècle décerne, chaque année, un Prix XVIIe siècle assorti d’une somme de 2000 euros. Ayant pour but d’encourager la diffusion d’un savoir rigoureux auprès du plus large public, ce Prix récompense, sans exclusive de discipline, un ouvrage traitant du XVIIe siècle, paru l’année précédente.

Lauréats précédents :
2017 – François Friche, Entre Terre et Ciel. Romans comiques et mystère de l’Incarnation (1620-1660), Paris, Hermann, 2017.
2016 – Ariane James-Sarazin, Hyacinthe Rigaud. Le catalogue raisonné, Dijon, Editions Faton, 2016.
2015 (deux lauréats) – Aude Volpilhac, « Le secret de bien lire ». Lecture et herméneutique de soi en France au XVIIe siècle, Paris, Honoré Champion, 2015 – Yannick Nexon, Le chancelier Séguier (1588-1672), ministre, dévot et mécène au Grand Siècle, Paris, Champ Vallon, 2015.
2014 – Nathalie Lecomte, Entre cours et jardins d’illusions. Le ballet en Europe (1515-1715), Paris, Centre National de la Danse, 2014.
2013 – Sophie Vergnes, Les Frondeuses : une révolte au féminin (1643-1661), Seyssel, Champ Vallon, 2013.
2012 – Isabelle Landy, Entre Philologie et linguistique : approches de la langue classique, Paris, Garnier, 2012.
2011 – Bartholomé Benassar, Vélasquez, Paris, De Fallois, 2011.
2010 – Gilles Siouffi, Le Génie de la langue française. Études sur les structures imaginaires de la description linguistique à l’Âge classique, Paris, Honoré Champion, 2010.

URL DE RÉFÉRENCE
http://www.17esiecle.fr